13 octobre 2009

Polémique du « DaVinci Code » : Religion et art pas un bon mélange!

En voyant le titre de mon éditorial, plusieurs membres des communautés religieuses se licheront les babines en croyant que je suis en train de descendre le film de Ron Howard. Je vous dis tout de suite, ne vous réjouissez pas trop vite car dans ce texte, c'est après vous que j'en ai! Le roman de Dan Brown est une œuvre fantastique et le film n'en est que le prolongement artistique de sa démarche, tout aussi bien orchestré. Toutefois, votre position face a l'art visuelle, de performance ou simplement littéraire ne semble pas avoir changé en près de 1500 ans, ce qui est déplorable et même misérable à mon sens. Les énergies que vous déployez à bâillonner les artistes restent en tous points les mêmes, seules vos méthodes diffèrent du Moyen-Âge. De tous âges, l'art a servi, et sert encore, à élargir les horizons, défoncer les portes de l'esprit humain, apporter un point de vue original sur la vie et l'univers en général, bref aider les hommes è s'émanciper et apporter un peu de beauté, de vérité, d'amour et de liberté dans un monde parfois d'un noir d'encre. Votre peur de voir l'être humain s'émanciper dans sa propre vérité, son propre pouvoir décisionnel et personnel, est si grande que vous me faites carrément pitié!

De tous temps vous avez persécuté les artistes qui ont tenté d'apporter à l'humanité le moindre souffle d'espoir, le moindre baume sur les blessures de l'âme, alors que vous nous rabâchez les oreilles avec vos prières de misères : « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir… » et bla bla bla… Vous passez à côté du message le plus important de ce gros livre dans lequel vous vous plongez le nez soir et matin, et, dans votre ignorance, vous êtes envahi par un vent de panique alors que certains artistes comme Da Vinci, Beaudelaire, Zola et ici, au Québec les Automatistes apportent une vision différente mais fort juste à vos préceptes bibliques. Ensevelis sous l'hypocrisie d'un culte qui s'est enrichi au détriment des pauvres gens et des pauvres artistes alors que ceux-ci vous ont carrément vendu pour quelques sous les droits d'auteurs sur vos foutues commandes, le Vatican s'enorgueillit de leurs merveilles. Vous qui, prônez la générosité, l'amour et le partage (comme tout autre religion ou secte d'ailleurs), et vous qui avez même dénoncé certains actes de vos prêtres à l'encontre des enfants, j'ai de petites nouvelles pour vous : Michel-Ange était un pédaraste! C'est évident à voir ses œuvres et plusieurs historiens de l'art vous le diront : il avait une certaine fixation sur le pénis des petits garçons! Comment pouvez-vous expliquer qu'une petite principauté se soit aussi rapidement enrichie au point de posséder les plus grandes reliques archéologiques et les plus belles œuvres d'art mondiales mais que vous exigez toujours le vœu de pauvreté de la part de vos prêtres? Oui, votre Église n'est plus qu'une vision secte aux valeurs et visions arriérées auxquelles seuls les peuples de pays sous-développés y adhèrent toujours.

Le problème avec vous, dirigeants du très Saint (ou sein à mes yeux) Vatican, c'est que vous n'êtes pas stupides. Vous devriez l'être mais comme Roch Thériault ne l'est pas, on pourrait même dire de vous que vous êtes des sommités comparativement à lui puisque vous n'avez jamais été arrêtés pour les milliers de femmes et d'hommes torturés, voire même brûlés sur la place publique, n'est-ce-pas? Alors que Slobodan Milosevich fut arrêté et eut droit à un début de procès pour crimes contre l'humanité, et Dieu sait qu'il en a fait beaucoup moins que votre institution en près de 1500 ans d'administration, vous voguez la galère fort aise, votre gros derrière puceau assis sur vos saintes reliques en forme de « butt-plug ».Votre morale n'a pas suivi l'évolution de l'être humain mais n'est-ce-pas ça l'humanité? En effet, là où il y a de l'homme il y a aussi « hommerie » et vous en êtes le meilleur exemple… Je crois que si le « fils de Dieu », tel que vous prenez plaisir à le nommer, revenait sur terre une seconde fois, il aurait bien honte de voir à quel point ses enseignements ont dégénéré en 2000 ans. Mais, tel que je l'ai dit précédemment, votre intelligence semble avoir suivi l'évolution normale, ce qui est fort déplorable à mon avis. Vous vous êtes instruits grâce à toutes ces richesses bien cachées au Vatican tels les quelques pièces d'or cachées dans le grenier de Séraphin Poudrier, et c'est ce qui vous aide à tenir la route malheureusement. Vous avez fort bien compris le principe de Hegel, lorsqu'il disait : « Dieu est mort ». Aujourd'hui, la mise à l'index, le lavage de cerveau, le culte de la peur multiforme ne sont plus des moyens efficaces pour empêcher la sortie d'œuvres révolutionnaires telles que « DaVinci Code ». Toutefois, ce que Hegel disait, c'est que l'argent était en voie de devenir le nouveau culte de l'humanité. Cela aussi, vous l'avez bien vite compris. Après les injonctions (eh oui, le Vatican ne se fait pas seulement défendre par son Dieu mais a le pouvoir d'engager des avocats – sont-ils devenus les nouveaux prophètes du XXIe siècle?) contre la réalisation et la sortie du film de Ron Howard, combien d'argent avez-vous dépensé afin de vous assurer le courroux de la presse et des médias contre l'œuvre de Dan Brown? Fort heureusement pour le peuple, vos stratagèmes ne sont pas tout à fait infaillibles car il y aura toujours des humains pourvus du « gros bon sens » qui sauront faire la part des choses. Tout ce que vous aurez réussi à prouver c'est que toute institution de culte, religion ou secte, ne remplit jamais le mandat qu'elle s'est fixée au départ et que lorsque la spiritualité est administrée par des hommes riches il n'en résulte que corruption. Tout comme les mafieux de Al Capone, vous paniquez lorsqu'un homme moindrement intelligent met le doigt sur un de vos bobos virulents et en gratte la gale afin d'en faire sortir le pus. Vous agissez comme des enfants qui ne comprennent pas que c'est tout simplement pour leurs bien que le parent doit percer l'abcès et vous vous organisez pour lui faire du tort.

En d'autres mots, il serait peut-être temps que vous sortiez votre museau de fouine du monde des arts et que vous laissiez l'art aux artistes. Vous avez longtemps tenté de faire du tort aux scientifiques et désormais, vous les laissez tranquille puisque les scientifiques réfutent vos croyances. Les artistes ne les réfutent pas encore car leur nature et leur démarche sont idéologiques. Toutefois, cela ne vous donne aucun droit de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. En d'autres mots, mêlez vous de vos affaires et laissez-nous tranquille, votre vision et vos préceptes arriérés ne nous conviennent plus!

Pour laisser un commentaire : shamane_medias@msn.com
---

mutuelle
mutuelle

Posté par polemique à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Polémique du « DaVinci Code » : Religion et art pas un bon mélange!

Nouveau commentaire